Je travaille en collaboration avec plusieurs agences immobilières d'Ashdod

Vous pourrez voir les produits en vente à partir du numéro 400.

 

Prière de me contacter pour vérifier si les biens proposés sur ce site sont encore actuels:

sylviassouline@hotmail.com

Tel fixe: +972 772060909

Mob: +972 527498218

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------- 

 

Article publié sur le journal HAMODIA en Juin 2015

Fiscalité immobilière ! attention, ça change

L’Etat israélien vient de modifier le montant des taxes d’acquisition en faveur de l’acquéreur. 
Cette modification s’applique à toute acquisition dont le contrat de vente a été signé à partir du 16.01.2015.

1/Taux d’imposition pratiqué sur un premier appartement à usage d’habitation par un résident israélien 

valeur du bien                                                                        Taxe appliquée
– de 0 à 1 568 800 Nis ……………………………………………… 0%
– de 1 568 800 Nis à 1 860 790 nis…………………………….. 3.5 %
– de 1 860 790 nis à 4 800 605 nis………………………………5%
– de 4 800 605 nis à 16 000 015 nis…………………………….8%
– au delà de 16 000 015 nis…………………………………………10 %
Il faut noter que la somme à payer est calculée par tranche d’imposition

2/Taux d’imposition pratiqué sur un appartement à usage d’habitation supplémentaire par un résident israélien ou un résident étranger

valeur du bien                                                                        Taxe appliquée
- de 0 à 1 162 120 Nis ……………………………………………… 5%
– de 1 162 120 Nis à 3 486 350 nis…………………………….. 6 %
– de 3 486 350 nis à 4 800 605 nis……………………………..7 %
– de 4 800 605 nis à 16 002 015 nis…………………………….8%
– au delà de 16 000 015 nis…………………………………………10 %
Il faut noter que la somme à payer est calculée par tranche d’imposition

3/Taux d’imposition pratiqué sur un premier appartement à usage d’habitation par un nouvel immigrant
Les taux ci dessous s’appliqueront dès l’acquisition et  les 7 premières années de son immigration

valeur du bien                                                                        Taxe appliquée
- jusqu’à la somme de 1 700 220 nis…………………………………0.5 %
– sur la partie du bien au delà de 1 700 220 nis …………………5 %
Il faut noter que la somme à payer est calculée par tranche d’imposition

Les prix du logement en Israel

ont augmenté de façon démesurée et Ashdod a suivi la tendance
Mais quel est le prix et la valeur réelle d’achat d’un appartement à Ashdod aujourd’hui? Est il envisageable un retour a la baisse des prix ou a une stabilisation de ces derniers ?

Vous trouverez ci-dessous les prix pratiqués à Ashdod en fonction du quartier et de la taille du logement. Ces prix peuvent varier de 7 % à la baisse ou a la hausse en fonction de certains critères.

         
Quartiers
T2-T3 T3               T4  
Aleph 750 850 1100  
Bet 650 750 900  
Guimel 650 750 850  
Dalet 850 1000 1250  
He 800 950 1150  
Vav 700 800 950  
Zain 850 1000 1300  
Khet 650 750 900  
Tet 850 1000 1250  
Youd 850 1000 1250  
Youd Aleph 900 1100 1300  
Youd Beth 950 1200 1350  
Youd Guimel 900 1100 1250  
Tet Vav 950 1200 1350  
Tet Zain   1300 1450  
Youd Zain 1300 1500 1800  
City 1000 1250 1500  
Marina 1500 1800 2100  
         

Que peut-il se passer à Ashdod ?

Ashdod a une faible réserve foncière et  le développement de son parc immobilier dépend de la conception des constructions des immeubles et la réfection d’immeubles selon la loi « Tama 38″ , entraînant la réhabilitation de quartiers entiers. A voir après les élections !

Les prix à Ashdod sont censés se maintenir à la hausse mais il y a de l’espoir pour que dans tout le pays, l’état réussisse à mettre en œuvre des plans d’urgence  afin de permettre la stabilisation de cet emportement.

Quel est le prix prévu pour les résidents d’Ashdod ?

- Jusqu’à 800 000 shekels pour un appartement de 3 pièces, le jeune couple devra réunir des capitaux propres pour 300 000 shekels en apport personnel et s’engager dans un prêt hypothécaire de 500 000 sh sur 25 ans.

Ces belles prévisions ne seront pas réalisables avant au moins deux ans dans le meilleur des cas ! Pour cela, l’état et les communes doivent s’engager à mettre en place une politique sociale inévitable !!!

Qui vivra verra !!!